La spécialisation – Réfléchissez et devenez riche – Napoleon Hill

Chapitre 5 : la quatrième étape vers la richesse : la spécialisation

Napoleon Hill nous apprend dans ce chapitre qu’il existe deux sortes de culture : la culture générale, qui s’acquiert de jour en jour et qui est dispensée dans toutes les universités, et la spécialisation. Celui qui est instruit n’est pas celui qui a accumulé un savoir mais celui qui développera cela pour obtenir ce qu’il veut.

Il est facile de se cultiver

Il vous faudra sûrement approfondir vos connaissances dans un domaine avant de pouvoir transformer votre désir en argent. Pour cela, il suffit d’utiliser le « cerveau collectif ».

Les sources de connaissance

Tout d’abord, choisissez une spécialisation par rapport à votre plan. Une fois déterminée, cherchez les sources de cette spécialisation, à savoir : votre instruction, l’instruction des autres, les collèges et universités, les bibliothèques et les cours à distance ou les cours du soir.

La plupart des hommes dont la réussite est flagrante n’ont jamais cessé de se spécialiser, et ce, bien après la sortie de l’école.

Suivre des cours par correspondance ou des cours du soir nécessitera la mise en place d’une autodiscipline qui sera facilitée si l’on doit payer ses études. Personnellement, N. H. a failli abandonner des études de publicité après quelques leçons mais recevant régulièrement les factures de l’université, il termina sa formation comme il s’y était engagé.

Il n’est jamais trop tard pour apprendre

N.H. donne l’exemple d’hommes qui ont réussi en suivant des cours bien après quarante ans pour pallier aux excuses de certains (trop vieux, famille à nourrir…).

Il narre par la suite de nouveau les histoires de personnes qui ont réussi en inventant une nouvelle profession, ou une nouvelle façon de la mettre en pratique (un comptable dans une camionnette pour aller au plus près des entreprises par exemple).

Il insiste bien sur le fait que de l’habitude naît l’échec ou la réussite, et qu’atteindre le haut de l’échelle naît de circonstances que nous pouvons contrôler. Qu’il suffit d’une seule bonne idée, et la spécialisation et l’expérience des autres nous aidera à la mettre en pratique.

L’instruction ouvre mille chemins qui mènent à la richesse ; encore faut-il trouver le vôtre.

Mon avis perso :

N. H. reprend de nouveau des exemples de personnes qui ont réussi et qui n’avaient pas été très longtemps sur les bancs de l’école. Il nous encourage à approfondir nos connaissances et à se servir des connaissances et expériences des autres pour mener à bien notre projet. Ce chapitre nous montre qu’à force d’opiniâtreté nous pouvons réussir.

Sérina

NB : les phrases en italique proviennent du livre de Napoleon Hill.

 

 

 

1 réflexion sur « La spécialisation – Réfléchissez et devenez riche – Napoleon Hill »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *