La décision – Réfléchissez et devenez riche

Chapitre 8 : Septième étape vers la richesse : la décision

Le manque de décision vient presque toujours en tête des 31 causes majeures de l’échec. A la fin du livre, nous aurons l’occasion de tester notre aptitude à prendre des décisions rapides et définitives.

Ceux qui ne font pas fortune ont besoin de beaucoup de temps pour prendre une décision qu’ils ne cessent de modifier en très peu de temps. Ils sont très influençables et pensent selon les autres. Tout le monde a une foule d’opinions et si l’on se laisse influencer lorsqu’on doit prendre une décision, on n’arrivera à rien de bien.

Pour atteindre la richesse, il prendre nous-même nos décisions, nous y tenir et n’en parler à personne, sauf à notre « cerveau collectif ». En effet, les personnes de notre entourage freinent souvent nos élans en donnant leur opinion.

Des milliers d’hommes et de femmes traînent toute leur vie des complexes d’infériorité parce qu’une personne bien intentionnée, mais sotte, a détruit leur confiance en eux par ses opinions et ses moqueries.

Afin de prendre l’habitude de se décider rapidement, il faut se taire et observer, écouter les autres. Tout d’abord parce qu’en parlant trop nous n’apprendrons rien des autres, mais en plus nous dévoilerons nos plans à des gens qui prendront un malin plaisir à nous faire échouer.

C’est dans la modestie et le silence que réside la vraie sagesse.

L’indécision nous touche lorsque l’on est jeune mais on peut l’éviter. C’est notre opinion qui guide notre vie et pas celle des autres. Un pouvoir extrêmement puissant provient d’un esprit décidé.

Mon avis perso

Ce chapitre montre bien l’influence des autres dans nos décisions. Il m’a permis de me poser afin de réfléchir à certaines décisions de ma vie et je me rend compte effectivement que mon entourage a souvent influencé ma destinée, même sans malice ni mauvaise intention.

N. H. décrit les chefs et patrons comme des personnes qui prennent des décisions rapidement et qui s’y tiennent, tandis que les salariés modifient souvent leurs décisions. Après des années d’expérience dans le monde du travail, je crois qu’il a raison et que nous pouvons modifier notre statut en prenant des décisions et en nous y tenant, quitte à sembler entêtés !

L’élaboration des plans – Réfléchissez et devenez riche

Chapitre 7 : Sixième étape vers la richesse : L’élaboration des plans

Dans ce chapitre, Napoleon Hill nous apprend concrètement comment élaborer les plans cités dans les chapitres précédents. En premier lieu, réunir toutes les personnes dont vous aurez besoin (cerveau collectif) en ayant pris soin préalablement de définir les bénéfices et avantages que l’on pourra offrir à ces membres (personne ne travaille sans compensation). Organiser régulièrement et souvent des réunions jusqu’à ce que le plan soit totalement élaboré. Veiller à maintenir une bonne entente entre chaque membre du cerveau collectif.

La défaite vous rend plus fort

A chaque échec, élaborer un nouveau plan et ainsi de suite jusqu’à la réussite. Veiller à bien choisir les membres du cerveau collectif parmi ceux qui ne se laissent pas abattre et qui ne baissent pas les bras.

Les dirigeants et les dirigés

Celui qui est dirigé ne peut jamais obtenir autant que celui qui dirige, même si beaucoup pensent le contraire.

Les onze secrets qui font un bon dirigeant

Le courage à toute épreuve, la maîtrise de soi, un sens aigu de la justice, la sûreté dans la décision, la précision des plans, l’habitude d’en faire plus que les autres, une personnalité irréprochable, la sympathie et la compréhension, le respect du détail, la volonté d’assumer toute la responsabilité, la coopération.

Diriger avec le consentement et la sympathie des collaborateurs est plus efficace que diriger avec la force.

Pourquoi certains dirigeants échouent-ils ?

La négligence des détails, le refus de rendre d’humbles services, l’erreur de vouloir être payé pour ce que l’on sait et non ce que l’on fait, la peur d’être concurrencé par ses subordonnés, le manque d’imagination, l’égoïsme, l’intempérance, la trahison, mettre l’accent sur l’autorité que confère le pouvoir, mettre l’accent sur son titre.

Napoleon Hill explique ensuite les domaines où l’on manque de dirigeants, donne des conseils pour trouver un emploi et faire un curriculum vitae, choisir un travail…

Il nous donne ensuite trente et une raisons d’échouer, que je vais vous synthétiser ci-dessous.

  1. Naitre avec une déficience mentale (nous ne pourrons jamais corriger et réussir si nous souffrons de cet état des choses).
  2. Ne pas avoir de but bien défini.
  3. Le manque d’ambition.
  4. Une instruction insuffisante.
  5. Le manque d’autodiscipline.
  6. La mauvaise santé.
  7. Les mauvaises influences pendant l’enfance.
  8. L’hésitation.
  9. Le manque de persévérance.
  10. Une personnalité négative.
  11. L’impossibilité de contrôler ses instincts sexuels.
  12. Le désir incontrôlé des gestes gratuits (instinct du jeu).
  13. Le manque de décision.
  14. Les six formes fondamentales de la peur.
  15. Mal choisir son partenaire dans la vie.
  16. L’excès de prudence.
  17. Mal choisir ses associés.
  18. La superstition.
  19. Se tromper de vocation.
  20. La dispersion de l’effort.
  21. L’habitude de dépenser sans compter.
  22. Le manque d’enthousiasme.
  23. L’intolérance.
  24. L’intempérance.
  25. Etre incapable de coopérer.
  26. La possession d’un pouvoir non acquis par ses propres efforts.
  27. La malhonnêteté consciente.
  28. L’égoïsme et la vanité.
  29. Deviner au lieu de réfléchir.
  30. L’insuffisance de capitaux.
  31. Autres causes.

Demander à quelqu’un de regarder cette liste avec vous afin de trouver ce qui peut vous mener à l’échec et y faire face.

L'élaboration des plans

Napoleon Hill propose ensuite de s’analyser et de déterminer si l’on a bien atteint nos buts cette année, ce que nous aurions pu améliorer… par une série de réponses auxquelles il nous invite à répondre en toute honnêteté.

Après avoir suivi les secrets du dirigeant idéal, les causes d’échecs, éloigner toute influence négative, on devrait être dorénavant en mesure d’élaborer un plan qui nous mènera à la réussite.

Mon avis :

Pour avoir rencontré nombres de dirigeant, j’ai pu remarquer que beaucoup d’entre eux sont égoïstes, n’ont aucune compréhension des autres, assènent des ordres et pour certains mêmes piquent des colères ridicules, ne prennent aucune responsabilité et rejettent même leur propre fainéantise sur les personnes qu’elles dirigent. Ces personnes étant toujours dirigeants, je pense que certaines des qualités nécessaires à la réussite des dirigeants ne sont pas une science juste et réelle, bien que ces personnes ne conservent pas de salariés de confiance très longtemps.

Afin de vous permettre de remédier à vos lacunes dans certains domaines, je vous invite à lire mon ebook, Chasser la loose à grands coups de pensées positives, disponible ici.

Sérina

L’imagination – Réfléchissez et devenez riche

Abordons aujourd’hui la suite de ma chronique dominicale sur le fameux livre de Napoleon Hill, Réfléchissez et devenez riche.

Pour récapituler un peu, nous avons déjà analysé les cinq premiers chapitres :

  1. Premier chapitre
  2. Deuxième chapitre
  3. Troisième chapitre
  4. Quatrième chapitre
  5. Cinquième chapitre

Cinquième étape vers la richesse : l’imagination

L’imagination suggère à l’homme tout ce qu’il peut créer. L’homme a fait énormément de progrès lors des dernières décennies mais ne s’est pas penché sérieusement sur les ressources de son imagination.

L’imagination synthétique et l’imagination créatrice

L’imagination synthétique reproduit des scènes vécues, elle s’appuie essentiellement sur l’observation et recrée des choses existante.

L’imagination créatrice crée de toutes pièces des scènes, situation, plans inexistants. Elle ne connait aucune limite. Elle fonctionne lorsque le conscient travaille rapidement, lorsque nous éprouvons un désir ardent par exemple.

Les deux formes d’imagination se travaillent, tout comme on entraîne son corps à d’autres choses (sport…).

Stimulez votre imagination

En faisant travailler notre imagination, on la développe. En premier lieu, nous travaillerons l’imagination synthétique car c’est par elle que nous pourrons concrétiser notre désir d’argent. Une fois le livre terminé, il nous faudra relire ce chapitre sur l’imagination et commencer immédiatement à la faire travailler (s’imaginer en possession de la somme désirée par exemple).

imagination argent

La nature nous livre le secret de la fortune

Au commencement, notre terre, les cellules de nos corps et chaque atome de matière n’étaient qu’une forme intangible d’énergie. Le désir étant un élan de la pensée et la pensée elle-même une forme d’énergie, en désirant de l’argent on crée le même processus que la nature a utilisé pour créer chaque forme matérielle de l’univers.

L’idée est le point de départ de toute bonne fortune

L’idée est le produit de l’imagination et est le premier pas dans la réussite.

M. Hill nous narre ici des histoires de personnes ayant réussi.

Avec un minimum de pratique, nous pouvons faire travailler notre imagination synthétique et créatrice. Pour acquérir une somme d’argent (ou autre chose, je parle beaucoup d’argent…), il faut la désirer dans un but bien défini.

Mon avis perso

N. H. nous livre ici les pouvoirs de l’imagination que l’on peut comprendre aisément. En effet, enfant, nous avions tous un potentiel imaginaire non négligeable, que nous avons délaissé la plupart du temps face aux aléas et obligations de la vie d’adulte. S’imaginer riche ou en train de faire ce que l’on aime est simple à réaliser et nous apporte du bonheur sur l’instant. Il me semble néanmoins que cela nécessite de la pratique et d’intégrer ces principes dans notre routine journalière.

Sérina

NB : Les phrases en italique dans le texte proviennent directement du livre de M. Hill.

N’oubliez pas que vous pouvez vous procurer notre livre « Chasser la loose à grands coups de pensées positives » au prix de 0.99 € sur Amazon. Vos avis sont les bienvenus et n’hésitez pas à me les envoyer.

 

 

 

 

 

 

Recherche d’emploi : pas de panique

Bonjour,

Discutons un peu de recherche d’emploi. Notre cher Henri Salvador pouvait chanter « le travail c’est la santé, rien faire c’est la conserver », cela est certes vrai, ne pas travailler doit sûrement faire baisser le stress et nous assurer une vie plus paisible, à condition d’être né suffisamment aisé pour ne pas avoir à subvenir à ses besoins. Même les personnes qui vivent loin de notre civilisation de consommation ont besoin de travailler dur pour survivre.

A l’heure où le chômage augmente plus qu’il ne diminue (+1.4 % en août 2016 ; + 1.9 % depuis le début de l’année), qu’il touche tout de même 5518200 personnes toutes catégories confondues, de nombreuses personnes se trouvent sur le marché de l’emploi dans l’attente du job de leur rêve.

Par nécessité pour certains, par choix pour d’autres, une reprise d’emploi après être restée des années à s’occuper des enfants pour une maman (voir un papa), pour une reconversion après des ennuis de santé ou un ras le bol contracté après avoir travaillé longtemps dans le même poste, poste qui ne nous convient pas particulièrement.

recherche emploi

Ce n’est jamais une mince affaire, nous savons rarement où nous renseigner, où avoir des informations pour nous former, qui peut nous aider…

Le bilan de compétence peut être un bon départ pour quelqu’un qui souhaite changer de métier et il faudra pour cela en discuter avec son conseiller Pôle-Emploi ou voir avec le fameux nouveau compte personnel de formation, compte qui va d’ailleurs être remplacé par un compte personnel d’activité à compter de janvier 2017 pour faire simple.

Ce compte personnel d’activité aura pour objectif de palier au manque de mobilité du salarié (ou du chômeur) qui se sent rattaché à son entreprise par certains aspects du salaire, notamment en matière de formation. Ce compte permettra de conserver ses droits de formation et de pénibilité et ajoutera une rubrique « Engagement citoyen » qui regroupera le volontariat : service civique, période d’apprentissage, bénévolat (attention devra faire partie d’une liste). Les heures de l’engagement citoyen donneront également droit à des heures de formation.

Ces recherches deviennent un véritable casse-tête pour tout un chacun et le prochain ebook dont la parution est prévue fin octobre a pour thème la recherche d’emploi, avec des conseils avisés pour mettre en place son plan d’attaque selon ses objectifs finaux.

Je vous donne rendez-vous lorsque de la parution de ce livre à la fin du mois.

Sérina